Operations Director with strong logistics Skills (Oil & Gas) – Brussels

Primary mission:

The Operations Director will be responsible for organizing and leading the Supply Chain & Logistics, Customer Service, Procurement and Responsible Care/ISO activities of the European regional business unit (Oil & Gas). This position is member of the Leadership Team of Europe, which is responsible for leading the strategic direction of the European business unit and will also be a member of the Global Supply Chain Team and the Global Purchasing Team.

The function seeks to provide strategic influence and direction to the business while ensuring operational excellence within the department. On top of the overseeing 4 departments, the Operations Director will ensure close work with Sales and Marketing Team to identify new Customer opportunities and maximize netbacks from current Customers.  

Key responsibilities include:

  • Developing Logistics, Supply Chain and Customer Service strategy for the European region
  • Providing strategic influence and direction to the business while ensuring operational excellence within the department   
  • Managing Supply Chain & Logistics, Procurement, Customer Service and Responsible Care staff for Europe.
  • Ensuring that operations achieve Responsible Care and ISO certification.
  • Managing the annual logistics budget and assume commercial responsibility for storage terminal agreements and barge/rail/truck/ pipeline transportation
  • Responsible for the development of strategies and execution of the tactical plan for spot purchasing, off-takes and local swaps within the European region.
  • Accomplish Customer Service & Logistics results by preparing annual objectives, soliciting feedback on performance, maintaining communications, understanding expectations, identifying improvement opportunities and following systems, policies, procedures and performance standards

The profile

  • University degree in Engineering, Marketing,Transportation, Logistics or Supply Chain management
  • Minimum 15 years of experience in international operations / business / logistics management 
  • Fluent in English (other languages are an asset)
  • Strong people management and leadership skills
  • Strong communication skills in a multi-cultural environment
  • Knowledge of oil&gas attributes, Responsible Care and HSEQ are considered as an asset
  • Ability to multi-task in a fast paced environment and ability to make decisions with uncertain data
  • Analytical mind combined with problem solving skills
  • Ready to travel within Europe to conferences, terminals, customers visits, other offices and the headquarter (Vancouver)

The offer

  • a multinational environment in a small and dynamic team: quick, result driven and caring. There is a real opportunity for each individual to have a big impact on the company results!
  • a competitive salary & benefits package, including a company car
  • sponsor to foreigners to come in Belgium
  • Our culture enables people to work together across functions, disciplines and regions towards a shared vision and a “One Team” culture
  • Joining a dynamic company and being part of a great team
Click or drag a file to this area to upload.

One thought on “Operations Director with strong logistics Skills (Oil & Gas) – Brussels”

  • Philippe Delsaert – Profil

    1. Commercial, « business development »

    Homme de réseaux, excellent relationnel ayant la faculté de construire des relations d’affaires solides et sur le long terme.

    Fin négociateur favorisant l’éthique tant dans les affaires que dans la vie de tous les jours.

    Diplomate, honnête, sérieux, inspirant la confiance, visant à conforter mes partenaires commerciaux (Clients) par l’efficacité, le professionnalisme, la créativité et la totale disponibilité.

    « Problems solver » efficace, pragmatique.

    2. Management de projet(s)

    En tenant compte des plans stratégiques, des plans industriels et commerciaux, du plan directeur de production :

    a) Projets industriels (sites existants – travaux d’extensions – nouveaux entrepôts/ateliers de fabrications – transferts, déménagements – , description du fonctionnement de l’entrepôt/de l’atelier, définition des implantations, description de l’installation, simulation de dimensionnement, évaluation des budgets, prévisions des amortissements et des coûts d’exploitation, techniques visant à réduire de façon substantielle les coûts énergétiques…)

    b) Projets informatiques (choix et implantation d’un ERP, ou d’autres outils informatiques tels que des WMS – Warehouse Management Systems -, le code barre, le ‘voice picking’, le ‘pick to light’ dans les entrepôts – qui sont des solutions d’aide à la préparation des commandes et qui visent à augmenter de façon substantielle tant les productivités que la qualité-, la télématique dans le transport – notamment routier-, …)

    c) Projets structurels (réorganisation des services, restructuration en collaboration avec les partenaires sociaux au travers d’instances telles que les Conseils d’Entreprises, les Délégations Syndicales).

    Chaque projet passe par le respect du phasage suivant :

    • Le plan directeur(PD) ;
    o Quelle nouvelle organisation à adopter ?
    o Quels investissements réaliser ?
    o Où ?
    o Sous quelle forme ?
    o Pour quel budget ?
    o Suivant quel calendrier ?
    • l’avant-projet sommaire (APS) ;
    • l’avant-projet détaillé (APD);
    • les dossiers de consultation ;
    • la passation des contrats ;
    • le contrôle des travaux ;
    • les recettes ;
    • les transferts ;
    • et la mise en exploitation.

    L’intérêt d’une organisation matricielle permet de constituer des équipes projets qui regroupent tant des opérationnels (production, vente, logistique, …) que des fonctionnels (.la qualité, les RH, l’informatique, le contrôle de gestion, la comptabilité, le juridique, bureau d’étude, le marketing…).

    3. Gestion de la Supply Chain

    Soit l’ensemble de la chaîne logistique :
    • Les Achats ;
    • Les approvisionnements ;
    • La logistique d’entrepôts ;
    • La logistique de distribution (expéditions, transports – tous modes confondus).
    Pour qu’elle soit optimale, cette chaîne doit aller du fournisseur du fournisseur au client du client.

    Pour chacun de ces métiers, des KPI (Key Performance Indicators) ambitieux sont élaborés afin de mesurer leurs performances étant entendu que le niveau de qualité doit être le plus élevé possible (satisfaction des clients tant internes qu’externes) et que les coûts de fonctionnements doivent être les plus faibles qui soient. Il s’agit là de ‘never ending processes’ Des KPI relatifs à la production sont également élaborés.
    Ceux-ci évoluent par une gestion des stocks efficace, MRP 2 (ERP), le ‘Juste à temps’ (JIT), la démarche OPT (Optimized Production Time), le CIM (Computer Integrated Manufacturing), le KANBAN, le SMED (Single Minute Exchange Die), le reengineering, la démarche Kaizen ayant comme fil conducteur les « 5 S » qui sont des prérequis du ‘Lean Management’.

    4. Site Management

    Entretien du site en favorisant et en élaborant des plans de maintenances préventives (bâtiments, équipements, nettoyage,…).

    5. Direction des transports
    • Calcul du prix de revient
    o Le prix de revient bilantaire
    o Le prix de revient budgétaire et prévisionnel
    – Afin d’exercer un contrôle budgétaire efficace.
    Buts :
    a) Formuler le prix de vente ;
    b) Se situer par rapport aux prix du marché et s’y adapter, si possible ;
    c) Aider à la décision (remplacement de véhicules – autre type, autre marque, à quel moment, …) ?
    Le choix d’options d’activités : passer à la location ou au leasing, à la sous-traitance (laquelle ? -> affrètement pur, traction) ?
    Le développement ou le ralentissement de certaines activités ?

    • Assurer un contrôle strict des différentes catégories de coûts : (voir les comptes de la classe 6 du plan comptable belge).
    • Organiser une comptabilité analytique.
    • Distinguer des catégories de coûts :
    a) Les coûts directs et indirects ;
    b) Les coûts fixes des coûts variables.
    c) Le coût marginal

    Mesurer les temps d’arrêts et de conduite (conformément à la législation en vigueur).

    La télématique permet de mesurer différents facteurs, tels que :
    a) Le type de conduite (accélérations, freinages, etc., soit des éléments essentiels afin de sensibiliser le chauffeur à adopter une conduite défensive afin d’économiser sur le carburant, sur les pièces, …).
    b) Pour des camions bi-températures, nombre d’ouvertures des portes, suivi des températures, respect de la règlementation ATP, …

    L’amortissement : valeur à amortir, durée d’amortissement
    – Détermination de la valeur résiduelle (valeur de revente estimée)
    – ou
    – Buy Back (contrat de rachat ou de reprise – valeur résiduelle contractuelle ou conventionnelle négociée avec le vendeur) à l’achat du véhicule.
    Négociations d’achats : assurances, carburant, lubrifiants, pièces, pneumatique, …
    Des KPI relatifs au transport, à la distribution sont élaborés.
    ETC .

Comments are closed.